design interactif

Design critique & design de spéculation : 2 semaines pour inventer le monde futur !
– Mai 2015 

Projet de design fiction sur la vision, en partenariat avec le groupe de lunettiers Logo, le fabriquant de verres Essilor, ainsi que Maxime Mollon, doctorant en design aux Arts Décoratifs spécialisé dans le design spéculatif.

Projet concrétisé en binôme, avec Quentin Lombard-Donnet, designer produit.

En 2018, suite à la brusque accélération du réchauffement climatique, la fonte des glaces a entraîné une importante montée des eaux (plus de 50 mètres), et de nombreuses villes voire pays tout entiers sont immergés sous les mers et les océans. La pléthore de réfugiés climatiques est devenue le problème majeur du XXIe siècle. Pour contrecarrer ces vagues d’immigration massives & ces milliers de pertes humaines, les ingénieurs et chercheurs de la société (fictive) Dilectum (qui signifie « Perception » en Latin) s’associent à la firme mondiale Google pour créer des centres d’accueil pour les réfugiés. Ces centres d’accueil se construisent sur des îles artificielles et représente un concentré de nouvelles technologies, notamment, c’est sur ces îles qu’on teste les premiers prototypes de sondes cérébrales de réalité extra-augmentée : les sondes New View. Le reste de la population mondiale est persuadé que ces sondes sont une espèce de fabulation technologique inatteignable, au même titre que la téléportation. Et pourtant… Sur les îles Dilectum, chaque nouvel arrivant se voit recevoir un coffret d’investissement contenant une carte de résident, une notice d’utilisation et le dispositif New View : une oreillette qui s' »aimante » au bulbe rachidien et se connecte donc au cervelet, organe dirigeant de notre attention.
New View vous fait voir ce que les dirigeants veulent vous faire voir. Les résidents de Dilectum se font immergés sans cesse avec des images, subliminales ou non, afin de palier à leur détresse psychologique initiale. Et ça marche…